12.0 Une hémodialyse à domicile respectueuse de l’environnement

Pedro Miguel Reinas André Pereira Baptista, RN, H. U. La Princesa, Madrid, Spain
pedroreinas@gmail.com

Debbie Fortnum, Editor EDTNA/ERCA Brand Ambassador Australia/New Zealand, Clinical Nurse Manager Dialysis, SCGH Perth, Australia
debkevka1@bigpond.com

Introduction

La dialyse contribue à l’empreinte carbone dans le monde entier, mais il est possible de réduire cette empreinte. Ceci est important car on prévoit qu’en 2020, 3 500 000 patients dans le monde auront besoin de dialyse1.

Dans cette section, vous apprendrez comment la dialyse à domicile peut devenir aussi verte que possible.

12.1 Principes de base environnemental de l’HDD

12.1.1 Le Protocole de Kyoto

Le protocole de Kyoto sur le changement climatique est un accord international visant à réduire les émissions de six gaz à effet de serre responsables du réchauffement climatique:

  • Le dioxyde de carbone (CO2).
  • le méthane (CH4).
  • l’oxyde nitreux (N2O).
  • 3 gaz industriels fluoré.

Cela se rassemble dans « l’Empreinte Carbone », mesure de l’impact de nos activités sur l’environnement, notamment sur le changement climatique. Le but de ce protocole est de contribuer à un environnement plus sain, et de soutenir la capacité des pays à contrôler cette empreinte carbone.

12.1.2 L’Empreinte carbone de la dialyse

Pour la dialyse verte, il est important de comprendre l’empreinte carbone pour chaque type d’hémodialyse. Les résultats des empreintes carbone totales étaient:

  • Pour l’hémodialyse dans un hôpital : 3.818 kg d’équivalent CO2 par patient et par an (3 traitements par semaine);
  • Pour l’hémodialyse à domicile standard : 4.346 kg d’équivalent CO2 par patient et par an (4 traitements par semaine).
  • Pour l’hémodialyse à domicile avec système NxStage: 1.844 kg d’équivalent CO2 par patient et par an.

La dialyse à domicile réduit l’empreinte carbone des déplacements, mais des traitements supplémentaires l’augmentent.

12.2 Eau

12.2.1 La purification de l’eau

L’eau utilisée pour la dialyse doit être rendue pure. Cela nécessite une dépense d’énergie et génère une eau usée. Avec l’hémodialyse standard, environ 360 litres d’eau sont utilisées pour chaque traitement. Pour faire un litre d’eau pure, jusqu’à 10 litres d’eau ordinaire descendent également dans le drain. On estime que l’hémodialyse standard utilise environ 82.000 litres par an3.

La machine NxStage nécessite environ 30 litres d’eau pure pour chaque traitement, ceci en fonction du nombre d’heures de dialyse que vous effectuez. Toute l’eau entrante est convertie en eau de dialyse afin qu’un litre d’eau du robinet produise un litre d’eau de dialyse (dialysat). On estime que la dialyse fréquente sur ce système consomme environ 7.230 litres par an3.

12.2.2 Stratégies de réduction d’eau

Parmi les moyens de réduire la consommation d’eau en hémodialyse, citons:

  • Recycler les eaux résiduaires (non applicable pour la machine NxStage).
  • Demandez conseil à un technicien sur la façon dont vous pouvez utiliser les eaux usées pour d’autres fonctions telles que l’arrosage du jardin ou le lavage.

12.3 Électricité

12.3.1 Consommation d’électricité

Le traitement centralisé des patients hémodialysés utilise des niveaux élevés de puissance (environ 1.000 kilowatts par heure (kWh). Ceci pour faire fonctionner les machines et purifier l’eau. L’électricité est également utilisée pour le chauffage et la climatisation4.

Les machines d’hémodialyse standard utilisent environ 2,5 à 3,5 kWh, en plus de l’électricité utilisée pour le traitement de l’eau.

Environ 0,1 kWh sont utilisés par la machine NxStage pendant la dialyse5.

L’extraction, le transport et la consommation de cette énergie contribuent à l’empreinte carbone.

12.3.2 Moyens pour réduire la consommation d’électricité

La réduction de la dépense électrique peut porter sur :

  • Un éclairage de basse intensité (peut économiser presque 50% d’électricité).
  • Une structure et une orientation des bâtiments de manière à réduire les besoins de chauffage et la climatisation. Des stores ou des rideaux peuvent réguler la température.
  • Une machine utilisée que lorsque cela est nécessaire.
  • Des machines et tout autre équipement éteints lorsqu’ils ne sont pas utilisés.
  • La température normale à l’intérieur des maisons est de 19 à 21° C en hiver et de 22 à 26° C en été. Une couverture pour le confort compensera les écarts de température.
  • L’infirmier(ère) peut régler la température du dialysat lorsqu’un patient se plaint d’avoir froid;

12.4 Déchets

12.4.1 Production de déchets

Les déchets sont des substances qui sont jetées après une utilisation primaire. Ainsi, les déchets solides (déchets/ordures ménagères), les déchets dangereux, les eaux usées (y compris les eaux de ruissellement) et les déchets radioactifs. Chaque année;

  • La dialyse NxStage à domicile produit des déchets de 179 kg CO2 Eq3.
  • La dialyse à domicile standard produit des déchets de 208 kg CO2 Eq3.

12.4.2 Stratégies visant à réduire l’empreinte carbone des déchets

  • Les déchets contaminés par le sang sont à placer dans des bacs allant à l’incinération.
  • Les déchets non contaminés finissent dans les sacs « déchets généraux ».
  • Les plastiques et le carton sont à recycler.

Les hôpitaux et les administrations communales offrent des possibilités de recyclage. Celles-ci prennent de plus en plus d’importance et de nombreux nouveaux matériaux en plastiques et en verre peuvent être recyclés6.

Sites web utiles

Ceci n’est qu’un bref aperçu et un site Web intitulé « Green dialysis » (dialyse verte) fournit plus de détails sur ce sujet. https://www.greendialysis.org/resources/sources

Certains pays ont également des organisations ciblant la dialyse verte. Utilisez le site Google de votre pays pour voir si des groupes sont disponibles dans votre région.
Plus d’informations sur le protocole de Kyoto peuvent être trouvées sur
https://en.wikipedia.org/wiki/Kyoto_Protocol

Références

1. Stragier A, Boccato C. et al. Environmental Guidelines for Dialysis, A Practical Guide to Reduce the Environmental Burden of Dialysis. First Edition: May 2012. European Dialysis and Transplant Nurses Association/European Renal Care Association (EDTNA/ERCA)

2. NxStage® Basic Hemodialysis Treatment Manual

3. Benain JP. Micro-costing study made with 3 centers in UK using ICHD, incl. 1349 patients on traditional machines or System One at home. 2015. Pending publication

4. Agar J,W. (2010). Conserving water in ad applying solar power to Haemodialysis: green dialysis` through wiser resource utilization `Nephrology (Carlton), 15(4),448-53

5. NxStage System One User Guide. NC4794 Rev E 2018-01:p7-13

6. Garcia G. Carbon Footprint April Spanish Association for quality environmental committee. NxStage® Basic Hemodialysis Treatment Manual 2013